top of page

Blog

Exercice de méditation : l'écoute intérieure

L'écoute intérieure, en tant que pratique méditative, tire ses origines et son inspiration du nāda, une discipline ancienne considérée comme une des branches essentielles du Haṭha Yoga, et remontant à la tradition tantrique.

La pratique de l'écoute intérieure, dans le cadre du nāda, ne se limite pas à la perception des sons externes, mais encourage plutôt le pratiquant à se tourner vers l’intérieur et à écouter les sons subtils qui émanent du cœur-même de son être.


Méditation : l'écoute intérieure

EN PRATIQUE (durée conseillée pour débuter : 3 à 5 min)

Asseyez-vous dans une posture confortable, les yeux fermés, et amenez votre attention à votre respiration pour calmer le flux des pensées et vous préparer à l’exercice.


  • Étape 1 : comme décrit dans la Haṭhapradīpikā, il est possible de venir boucher vos oreilles à l’aide de vos index, pour être directement confronté aux sons produits à l’intérieur de votre corps. En remuant le moins possible vos doigts (pour ne pas entendre uniquement le fortement de ces derniers sur vos tragus), dirigez votre attention sur les différents bruits que vous pourriez entendre, comme un bourdonnement, votre respiration, des frottements, ou encore les battements de votre cœur. Restez ainsi plusieurs minutes avant de retirer vos mains et de rendre ces sons beaucoup moins évidents.


  • Étape 2 : après une pratique répétée et régulière de l’étape 1, il deviendra envisageable de ne plus vous boucher les oreilles pour pratiquer cette technique. Laissez cette pratique devenir une exploration douce de l'espace intérieur, où le son devient un pont entre le conscient et l'inconscient, révélant les couches plus profondes de votre être. Et comme à votre habitude, si l’esprit s’écarte de l’exercice, ramenez le doucement sur l’écoute ou repassez par une observation de votre souffle si besoin.


Pour quittez l’exercice, laissez-vous devenir de plus en plus disponibles aux sons qui vous entourent, comme si votre bulle d’attention grossissait pour englober votre espace de pratique. Ramenez ensuite votre attention sur votre respiration, avant de sortir délicatement de votre pratique, ou de passer à une autre technique.

17 vues0 commentaire

Comments


bottom of page