top of page

Blog

Indra Devi, la "première dame du yoga"

Indra Devi, née Eugenia Peterson en Lettonie en 1899, est largement reconnue comme l'une des premières femmes occidentales à avoir introduit le yoga en Occident. Sa vie fut marquée par une quête constante de sagesse, de paix intérieure et de bien-être.


Dans les années 1920, après avoir émigré en Inde, Indra Devi découvrit le yoga sous la tutelle de T.Krishnamacharya à Mysore. Fascinée par les enseignements yogiques, elle devint dix ans plus tard la première femme étrangère à être formée par ce grand maître (elle dut faire des pieds et des mains pour que celui-ci accepte de lui prodiguer son enseignement) qui ne la ménagea pas.


Rebaptisée Indra Devi, elle retourna par la suite en Europe où elle commença à enseigner le yoga en France dans les années 1950. Elle s'installa ensuite aux États-Unis, devenant l'une des pionnières du yoga occidental. Son élève la plus célèbre, l'actrice Greta Garbo, contribua à populariser le yoga dans les cercles hollywoodiens, ouvrant la voie à une acceptation plus large de cette pratique ancienne.


Indra Devi : la "première dame du yoga"

Outre son influence dans le domaine du yoga, Indra Devi s'engagea également dans des œuvres humanitaires. Fervente défenseure de la paix et de l'unité mondiale, elle utilisa le yoga comme moyen de favoriser la compréhension interculturelle et la tolérance.


Indra Devi écrivit plusieurs livres sur le yoga, partageant ses connaissances avec un public mondial. Son approche du yoga mettait l'accent sur l'accessibilité et la flexibilité, la rendant adaptée à un large éventail de personnes.


La vie d'Indra Devi fut un voyage marqué par la recherche de la vérité intérieure et du bien-être, et son héritage perdure grâce à l'impact durable de ses enseignements et de son engagement en faveur d'un monde plus pacifique et éclairé.

16 vues0 commentaire
bottom of page