Blog

Deux minutes de vie



Un titre accrocheur pour un exercice simple.


Plusieurs années en arrière et comme pour la plupart des gens, je me suis intéressé au yoga dans une recherche de bien-être physique et j'ai senti les résultats presque immédiatement, dès la première séance. J'ai donc continué! Et puis un jour, je me suis posé cette question: pourquoi je me sens mieux? 1. Le bien-être physique: Perte de poids, musculature, adrénaline, sécrétion d'endorphine etc...? Qu'est-ce qui différenciait le yoga des autre pratiques physiques que j'avais pu faire jusque là? La réponse? Le ré-équilibrage. Pratiquer les posture de yoga équilibrait la relation entre mon esprit et mon corps et les faisait travailler de concert. Lorsque l'on prend conscience de cette relation, les possibilités d'évolution deviennent énormes et c'est généralement pour cela qu'au bout d'un certain temps, les adeptes des postures de yoga se mettent à s'intéresser au couches plus profondes de leurs êtres.


2. La respiration: la porte vers l'être intérieur.

Il ne sera pas réellement question dans cet article de méditation (quoi que...) mais plutôt d'une simple reconnection. Patanjali dans ses "Yoga Sutra" vient placer le travail de la respiration juste après celui des postures afin de préparer un peu plus le corps et l'esprit à la méditation. Curieux et maintenant disponible mentalement à ce travail, je me suis donc intéressé à mon souffle et me suis obligé ("tapas" en sanskrit: la discipline!) à pratiquer tous les jours pendant un mois (on dit que c'est environ cette durée qui créée l'habitude) un exercice que j'appelle "Les deux minutes de vie".


Je n'ai pas peur de dire que cet exercice, bien que simple dans l'énoncé, a complètement changé ma vie. Il m'a petit à petit ouvert à moi-même et permis d'entreprendre un travail spirituel et intérieur profond et pour de bonnes raisons (on parlera bientôt des questions de raisons, d'attentes et de volonté).


3. L'énoncé.

"Pendant deux minutes, fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration."


Simple dans les mots mais difficile au début dans la pratique car le regard sur soi met l'esprit à nu.

Au début, l'égo (Je vous encourage à lire le merveilleux livre d'Eckhart Tolle, "Le Pouvoir du Moment Présent" pour bien saisir ici la notion d'égo; cette partie de nous qui vit part les fluctuations de notre pensée) cherchera à vous distraire par de multiples pensées pour vous empêcher de vous concentrer et donc d'être simplement présent ici et maintenant. Petit à petit viendra l'acceptation qui amène obligatoirement à la rencontre avec soi, une seconde par-ci, dix secondes par là, puis crescendo. 4. En bref ici.

Je vous parle ici d'un exercice vieux comme le monde, d'une invitation à la curiosité et à la connaissance de soi. Il ne s'agit en rien d'une recette pour le bonheur, mais plutôt d'un moyen, deux minutes par jour, de se réjouir du fait d'être en vie et donc, remplis de possibilités. Namaste


86 vues

© 2019 Alex Blake

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône