Blog

Guide vers la lecture du Yogasūtra de Patañjali

Il est rare de nos jours de rencontrer un yogin (pratiquant du yoga) qui n'est jamais entendu parler du Yoga Sūtra de Patañjali, que l'on pourrait grossièrement décrire comme la "Bible du Yoga moderne". Ce texte est une compilation et codification par le sage Patañjali des savoirs sur le Yoga tel qu'il était pratiqué à l'époque de son auteur.

Avec l'attrait toujours plus grand de la société pour cette pratique ancestrale, le nombre des versions de ce texte disponibles en librairie ne cesse de grandir, certaines n'étant parfois que des traductions de traductions déjà existantes et commentées avec un "œil nouveau".


Je reçois beaucoup de demandes quant à la version que je conseille pour la lecture du Yogasūtra aussi ai-je voulu ici, avant de donner un semblant de réponse, parler un peu de ce texte, de son auteur et de ce son commentaire le plus connu.


Guide lecture Yoga Sutras de Patanjali, Alex Blake Yoga, Philosophie

Mais tout d'abord: LE Yoga Sūtra ou LES Yoga Sūtras?

Les deux mon capitaine! Un sūtra désigne littéralement en sanskrit un fil et fait référence dans le premier cas au déroulé des 195 aphorismes qui compose le texte et dans le second, à chaque phrase prise séparément. Il existe bien d'autres sūtras que celui de Patañjali car il s'agit véritablement d'un style d'écriture en vigueur à cette époque. Donc pour résumer: on peut dire soit l'un, soit l'autre, bien que les textes anciens faisant référence à Patañjali parle DU Yoga Sūtra.


De quand date le Yogasūtra?

D'après les plus récentes études et découvertes, il est maintenant possible d'affirmer que ce texte aurait été écrit aux alentours du IVème siècle de notre ère (et non plus sur la monstrueuse fourchette traditionnellement évoquée: entre 200 av.JC et 500 ap.JC).


Mais qui était donc ce Patañjali?

Commençons par deux petites légendes nées du succès à travers les siècles du Yogasūtra:

La première raconte que le sage Patañjali serait en fait une réincarnation de Ādisesa, le serpent cosmique sur lequel se reposait Vishnu avant la création de l'Univers par Brahma.

La seconde raconte la naissance de cet être extraordinaire mi-homme, mi-serpent pour donner une sorte d'étymologie à son nom: Dans un village d'Inde, une jeune femme appelée Gonika qui n'arrivait pas à avoir d'enfant, pria Vishnu de la bénir d'un fils. Le dieu, touché par tant de dévotion, lui accorda son souhait et fit descendre ("pat" en sanskrit qui signifie tomber ou descendre) un bébé garçon mi-homme, mi-serpent dans les mains en prière (añjali mudrā) de Gonika.


D'un point de vue plus historique:

Nous ne savons que très peu de choses sur l'auteur du Yogasūtra. Mais, à la lecture du texte, les spécialistes, anthropologues et historiens ont tout de même pu rassembler quelques informations sur ce Patañjali: il aurait certainement été un intellectuel brahmane, extrêmement éduqué et, chose assez rare, ayant été formé au sanskrit philosophique. Beaucoup de tournures et termes philosophiques employés par l'auteur laissent également à penser qu'il fut profondément influencé par le Bouddhisme.


Plusieurs Patañjali?

Il est assez fréquent d'entendre dire de Patañjali qu'il est également l'auteur d'un traité sur l'Ayurveda mais surtout celui du Mahābhāsya, un traité de grammaire sanskrite datant du second siècle avant notre ère. Compte tenu des dates de ce texte et de celui du Yogasūtra, il y a fort à parier qu'il s'agissait bien de différents Patañjali! Mais sait-on si le Yogasūtra fut rédigé par une ou plusieurs personnes? Il semblerait, aux vues de la syntaxe, du style et des termes philosophiques choisis, qu'il s'agirait bel et bien d'un seul et même auteur pour l'ensemble du texte.


Lumières sur: Le Yogabhāsya de Vyāsa!

Un bhāsya signifie littéralement un commentaire. Il en existe un grand nombre (quelques uns listés un peu plus bas) qui traite du Yogasūtra de Patañjali mais le plus important est celui attribué au légendaire rishi Vyāsa qui aurait également été l'auteur du Mahābārata et le compilateur des Vedas. D'un point de vue historique, il n'existe en réalité aucune preuve d'une quelconque relation entre un dénommé Vyāsa et l'écriture du Yogabhāsya.

De nouvelles recherches, notamment les travaux du docteur Philipp Maas, ont apporté des arguments extrêmement percutants quant à sa paternité. Ils mettent en lumière plusieurs similitudes dans l'écriture entre le Yogabhāsya et le Yogasūtra lui-même et émettent l'hypothèse très plausible que ces deux textes auraient été écrits par le même auteur. De plus, les plus anciens manuscrits que nous possédons regroupent le Yogasūtra et le Yogabhāsya sous un seul nom: le Pātañjalayogasāstra. Je ne vais pas entrer plus dans les détails sur ce sujet mais s'il s'agit véritablement d'un seul et même auteur, il y aurait quelque chose de merveilleux d'avoir un commentaire détaillé de chacun des 195 aphorismes du Yogasūtra par Patañjali lui-même.

Ce qui est en tous cas certain maintenant aux vues des références incluses dans leur arguments, c'est que ces deux textes ont été écrits à la même période, soit au IVème ou Vème siècle de notre ère.

Quoi qu'il en soit, que ces deux textes viennent ou non de la même main, leur lecture simultanée est devenue standard pour les spécialistes, commentaires suivants et amateurs éclairés.


Avant de proposer une série de versions pour la lecture, voici une liste non exhaustive d'autres commentaires du Yogasūtra:

. Le Pātañjalayogasāstravivarana (IXème siècle)

. Le Tattvavaisāradi (Xème siècle)

. Le Rājamārtanda (XIème siècle)

. Le Yogasiddhāntacandrikā (XVIIème)

. Le commentaire de Swāmi Hariharānanda Āranya (XXème siècle)


Maintenant, comment lire ce texte?

Le sanskrit est une langue compliquée qui à bien des égards peut se soumettre à l'interprétation de son traducteur. Un mot pouvant vouloir dire plusieurs choses et certaines phrases, de par leur syntaxe, pouvant être lues et comprises de différentes manières, il n'est pas rare de trouver des traductions grammaticalement justes mais très différentes les unes des autres. Une autre raison à ces différences est que ces nouvelles traductions et nouveaux commentaires sont écrits d'un point vue moderne, souvent occidental et voulant se calquer sur les pensées et tendances de notre époque.


Pour toutes ces raisons, je conseille souvent à mes étudiants de se procurer non pas une, mais plusieurs versions du Yogasūtra afin d'en comparer les traductions et les commentaires. Cet exercice permet ainsi, sans avoir à étudier le sanskrit, de se faire une opinion au maximum non-influencée par tel ou tel auteur, et une vision assez personnelle de ce texte ancestral.


Mais il est vrai que pour réellement comprendre le texte et le mode de pensée de son temps, il est plus qu'utile de lire le Yogasūtra et (au moins) son commentaire le plus proche, à savoir le fameux Yogabhāsya de Vyāsa.


Voilà pour expliquer brièvement à mon sens pourquoi la simple petite édition que nous avons tous dans notre bibliothèque ne permet pas réellement de saisir l'intention et la portée du Yogasūtra, si tant est que cette version de soit pas trop orientée ou adoucie pour coller à la pensée moderne.


Quelle version se procurer?

Dans ma critique des ouvrages suivants, je tiens à préciser que si ceux-ci figurent dans cet article, c'est que je les considère par certains aspects comme utiles et bienvenus pour l'étude du Yogasūtra de Patañjali. De plus, je tiens à préciser que je ne prétends aucunement pouvoir faire meilleur travail que ces hommes et femmes qui ont ici accompli un travail admirable, nous offrant ainsi la possibilité d'entrevoir le savoir ancestral d'une philosophie sublime. J'ajoute à cela qu'il existe bien évidemment d'autres versions de valeur mais qui ne peuvent figurer ici car n'ayant pas (encore!) été lues par mes soins!


Le simple Yogasūtra:

. "Yoga-sutra" par Françoise Mazet aux éditions Albin Michel (Spiritualités Vivantes): Sûrement la version la plus répandue dans les librairies de notre pays. La traduction du mot à mot sanskrit y est juste mais, même si je conseille cette version, je dois avouer avoir parfois grincé des dents quant à la traduction générale de certaines phrases et donc également de leur interprétation. Cependant, compte tenu de son prix, je recommande qu'il serve de point de comparaison, si ce n'est de base, dans l'étude du texte.


. "Lumière sur les Yoga Sutra de Patañjali" de B.K.S Iyengar: Voici une seconde version très connue du texte sous le regard éclairé (mais parfois donc un peu orienté) du grand maître Iyengar. La traduction du mot à mot y est à mon avis souvent trop orientée, ne donnant que trop rarement de seconde signification qui s'éloigne du propos qu'il tient à développer, mais cela n'en fait pas une mauvaise traduction. Ce que j'aime dans cette version, c'est la tendance du maître à apporter d'autres concepts philosophiques (parfois un peu sortis du contexte du sutra commenté et même parfois plus jeunes que ceux du texte de Patañjali) pour expliquer l'aphorisme choisi. Cela rappelle un peu le style d'écriture originelle de Patañjali qui, ayant écrit le Yogasūtra pour ses semblables, considérait souvent que ses lecteurs savaient exactement de quoi il parlait en évoquant tel ou tel concept.


. "Patanjali et les Yogas sûtras" de Jean Bouchart d'Orval: Ancien physicien nucléaire, d'Orval a voyagé jusque dans l'Himalaya où il rencontra Swami Shyam avec qui il commenta le Yogasūtra. Ce n'est pas du tout s'avancer que de dire que cette version n'a rien de "traditionnelle". La traduction du mot à mot y est tout à fait correcte mais le véritable intérêt de cette version est que l'auteur fait dans son commentaire un parallèle avec d'autres cultures et philosophies telles que les Grecs, la Bible ou encore la psychologie moderne.


. "The Yoga Sūtras of Patañjali des éditions Vedic Cosmos: Dans cette édition sublime (boitier en bois, très belles illustrations, etc...) et version anglaise, vous trouverez une très belle traduction directe (pas de présentation mot à mot ici) ainsi qu'un commentaire à la fois sérieux et poétique.


. "Patanjali Yoga Sutra" de Swami Vivekananda (version anglaise): Une version épurée (pas de traduction mot à mot) par le maître Vivekananda qui peut commenter assez longuement un sutra, souvent magnifiquement, comme donner uniquement la traduction du prochain et passer au suivant.


L'entre-deux:

. "Les Yoga-sutras de Patanjali à la lumière des premiers commentaires indiens" traduit et commenté par Erik Sablé: Cet ouvrage est très intéressant car il propose une vison du Yogasūtra à travers la loupe des trois commentaires suivants: le Yogabhāsya de Vyasa, le Rājamārtanda de Bhojadeva et le Tattvavaisāradi de Vacaspati Misra. Pas de sanskrit dans cette version, uniquement une traduction directe de l'aphorisme puis un résumé des trois visions des commentaires. Un petit livre peu cher qu'il est bon d'avoir si on ne veut pas s'encombrer des commentaires en eux-mêmes mais qu'il me semble tout de même nécessaire d'associer à un texte plus brut.


Le Pātañjalayogasāstra (Yogasūtra + Bhāsya):

Je ne peux que recommander les deux prochains ouvrages! Le premier est en français et le second en anglais:


. "Yogabhāsya de Vyāsa sur le Yogasūtra de Patañjali" traduit par Pierre-Sylvain Filliozat: peu de choses à dire à part que cet œuvre est un petit bijou.


. "Yoga Philosophy of Patañjali: Containing his yoga aphorisms with Vyasa's commentary in sanskrit and a translation with annotations including many suggestions for the practice of Yoga" de Swāmi Hariharānanda Āranya: Si la version annoncée juste au-dessus est un bijou, alors voici un trésor. Vous trouverez ici une très belle traduction ainsi qu'un commentaire unique basé sur les propres expériences de ce très grand pratiquant, le tout originalement écrit en sanskrit. Venant d'une famille aisée, Swāmi Hariharānanda Āranya renonça à sa vie toute tracée pour vivre une vie d'ascèse et vécu ses 21 dernières années en isolement volontaire où il écrivit sa traduction et son commentaire du Pātañjalayogasāstra.


Conclusion:

J'espère que cet article aura pu vous apporter quelques pistes de recherches et réflexions quant au Yogasūtra de Patañjali mais qu'il aura surtout eu pour effet d'attiser en vous une certaine curiosité quant à ce magnifique texte.


Namaste

208 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout