Blog

Les huit membres du Yoga

Les huit membres du yoga ont été énumérés et expliqués dans leur totalité dans le Yoga Sutra de Patanjali. Cette œuvre, probablement rédigée ou compilée entre 200 et 400 de notre ère, est le texte qui a codifié ou systématisé le yoga, jusqu’alors principalement transmis oralement.


Le yoga des huit branches, ou Ashtanga Yoga (« ashtau » signifiant « huit » et « anga », « membre »), y est décrit. Ils représentent différents aspects du yoga qui décrivent une manière plutôt linéaire d'avancer sur cette voie, mais que l’on peut également aborder en parallèle, un peu comme un arbre :

  • Yama: ensemble de principes éthiques

  • Niyama: ensemble de règles de vie personnelles

  • Asana: les postures que nous réalisons en cours de yoga

  • Pranayama: science de la respiration

  • Pratyahara: retrait des sens

  • Dharana : concentration

  • Dhyana: méditation

  • Samadhi : état d'unité, de bien être absolu


Les huit membres du yoga, Alex Blake Yoga


Les 2 premières branches, les Yamas et les Niyamas, concernent nos valeurs et notre style de vie.

Les 3 suivantes, Asanas, Pranayama et Pratyahara, sont des moyens de travailler sur les aspects extérieurs de notre nature : le corps, la respiration et les sens.

Les 3 dernières vont naturellement ensemble. L'attention nous mène à l’état de méditation, puis éventuellement à un sentiment d'unité, d'absolu.

1. YAMA

Les Yamas sont les règles de conduite personnelles à appliquer en société. Elles sont au nombre de cinq:

  • Ahimsa : La non-violence ou l’état constant de paix.

  • Satya : L’attachement à la vérité

  • Asteya : Ne pas voler

  • Brahmacharya : Le célibat, économie d’énergie

  • Aparigraha : La non-convoitise


2. NIYAMA

Les Niyamas sont les règles de vie qui ne concernent que nous-mêmes.

Elles sont aussi au nombre de cinq:

  • Saucha : La propreté

  • Santosha : Le contentement

  • Tapas : La discipline

  • Svadhyaya : L'étude de soi et des textes sacrés

  • Ishvara Pranidhana : L'abandon à quelque chose de plus grand


3. ASANA

La pratique des asanas ou postures n’est ici que le troisième membre du yoga. D’un point de vue purement yogique, le corps est considéré comme le temple de l’esprit. Il est donc essentiel d’en prendre soin pour notre évolution spirituelle. En pratiquant les postures, nous développons un corps plus disponible, une habitude à la discipline et des meilleures facultés de concentration; ces trois choses étant essentielles à la pratique de la méditation.



4. PRANAYAMA

La maîtrise de la respiration (ou avec une pratique plus avancée: avoir simplement conscience de sa respiration). Le lien entre l’esprit, les émotions et la respiration est extrêmement étroit. Si nous parvenons à maitriser notre respiration, nous devenons alors maître de nos émotions. Le but de cette pratique est également de développer et réguler la force de vie, ou Prana.

5. PRATYAHARA

Pratyahara est le pont entre les membres du yoga dits externes (Bahiranga) donc les quatre premiers (Yama, Niyama, Asana, Pranayama) et les membres dits internes (Antaranga) donc les trois derniers (Dharana, Dhyana, Samadhi). Pratyahara est généralement traduit par le retrait des sens. L’attention se porte alors sur l’intérieur, pour rendre l’auto-observation la plus juste possible.

6. DHARANA

Une fois Pratyahara atteint, le pratiquant peut alors se tourner vers Dharana, la concentration obtenu par Ekagrata (la fixation de la pensée sur un seul point). En Dharana, la conscience de l’objet observé est maintenue. La conscience que l’on est en train de se concentrer ne disparaît pas. Si tel était le cas, on plongerait alors dans les états avancés de Dhyana, de méditation profonde.

7. DHYANA

Dhyana, ou l’état de méditation profonde, est atteint lorsque le méditant perd la notion d’observation et de concentration pour rester fixé sans effort sur l’objet de son attention. La conscience persiste mais sans notion d’analyse et de jugement.

8. SAMADHI

L’Éveil ou la réalisation de la réalité ultime.

L’objet et l’observateur disparaissent pour ne former plus qu’un. Il existe bon nombre de différents Samadhi. Tous apportent l’Éveil et la cessation des souffrances humaines.


25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout