Blog

La Méditation et le Temps


Si les explications paraissent simples de prime abord, la méditation reste quelque chose de difficile à pratiquer.


Se retrouver seul face à ses pensées et son esprit peut être inconfortable et faire peur. C'est pourquoi il est souvent bien plus facile de débuter par des méditations guidées avec des applications comme "Mind", "Petit Bambou", "Namatata" ou encore "Respirelax".


Cependant, même avec la structure qu'elles apportent, il est difficile de chasser de son esprit la notion de performance. Hors la première chose qui nous vient à l'esprit quand il s'agit d' "évaluer" notre pratique, c'est le temps. Combien de fois ai-je entendu l'équivalent de: "J'avais programmé dix minutes de méditation, mais au bout de deux je n'arrivais plus à me concentrer et les huit dernières minutes étaient du grand n'importe quoi. C'est trop dur."


De mon point de vue, la méditation est avant tout une grande leçon d'humilité. Mais soyons bien clairs: si l'humilité apporte l'envie de progresser, elle ne doit en rien être la porte ouverte à l'auto-flagellation! Commençons par la facilité! Que s'est-il passé pendant ces deux minutes de début de pratique? Étiez-vous présent? Calme?

Si oui, cela suffit et vous avez réussi!


Eckart Tolle dit souvent que "une seule inspiration et expiration conscientes sont une bonne méditation" et qu'elles suffisent à nous ramener dans le moment présent. Tout cela pour dire que même si la durée de votre pratique évoluera au fur et à mesure de votre apprentissage, la notion de temps en méditation n'a que très peu d'importance.


Privilégiez la qualité de votre présence ne serait-ce que pour quelques secondes...


Namaste

64 vues

© 2019 Alex Blake

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône